Trelipareanews.com » Divers » Comment payer la tva d’un véhicule acheté à l’étranger

Comment payer la tva d’un véhicule acheté à l’étranger

4.3/5 - (31 votes)

Pour payer la TVA d’un véhicule acheté à l’étranger, il faut le faire en deux temps. Dans un premier temps, il faut déclarer le véhicule à la douane française et ensuite seulement, il faudra payer la TVA. Nous allons voir çà plus en détails dans cet article.

Comment payer la TVA d'un véhicule acheté à l'étranger

Définition de la tva

La tva est une taxe indirecte perçue sur la consommation. Cette taxe s’applique aux biens ou services achetés par les particuliers, ainsi qu’aux opérations d’achat et de vente réalisées par les entreprises.

La tva est due pour chaque bien ou service acheté, quel que soit le lieu de livraison. Elle s’applique à l’acheteur final du bien ou au preneur du service, mais pas au vendeur.

La TVA concerne des biens et services qui sont normalement exempts de TVA en vertu de la législation fiscale européenne. Par exemple : les produits alimentaires (comme la viande fraîche), les boissons non alcoolisées et certains produits pharmaceutiques peuvent être exclus du champ d’application de la TVA si ils ne sont pas fabriqués sur place.

Les cigarettes, le tabac à rouler et autres produits similaires peuvent également être exclus du champ d’application de la TVA si ils ne sont pas utilisés pour un usage privé. Pour savoir si un bien est soumis à la TVA en France, contactez votre centre des impôts (ex-trésorerie). Si vous achetez hors UE, vérifiez que vous n’êtes pas redevable de la tva française sur ce bien avant sa livraison selon sa destination finale et sa valeur estimée (en cas d’importation directe).

Si vous avez acheté un véhicule à l’étranger

Pour acheter un véhicule à l’étranger, il est indispensable de se renseigner sur la TVA et les différentes taxes qui sont associés au véhicule.

Il faut savoir que si le pays dans lequel vous achetez votre voiture applique une TVA, celle-ci sera ajoutée au prix de vente final. Si ce n’est pas le cas, cette taxe ne sera pas récupérable par la suite. Pour éviter toute mauvaise surprise, il est recommandé de demander à votre vendeur le montant exact des taxes affichées sur la facture.

Comment calculer la tva

Avant de vous lancer dans la vente de produits ou de services, il est important de connaitre les règles fiscales qui régissent le calcul du montant des taxes à payer. De ce fait, il convient d’effectuer un petit rappel sur la TVA avant de faire votre déclaration. Définition et calcul La TVA (taxe sur la valeur ajoutée) est une taxe au taux fixe, que vous soyez un particulier ou une entreprise. Son but est de permettre aux états membres de l’Union européenne d’être compétitifs face aux autres pays. Pour être plus concret, cette taxe sert à financer les dépenses publiques locales et nationales. De manière générale, cette taxe est calculée sur le prix total TTC hors taxe (prix HT + TVA).

Le taux normal en France correspond à 19,6 % du prix TTC hors taxe (19,6 % x 100 = 39,60%).

Le taux intermédiaire correspond quant à lui à 7 % du prix TTC hors taxe (7 % x 100 = 14). Celui-ci se retrouve sur certains produits alimentaires comme le pain et le tabac par exemple. Si vous souhaitez en savoir plus sur le sujet contactez notre cabinet via www.avocat-marchand-aix-en-provence.fr

Comment déclarer la tva

Les entreprises sont tenues de payer la tva sur les ventes qu’elles réalisent, notamment en Belgique. Si cette taxe est due, il faut la déclarer et la payer. Toutefois, certaines opérations ne sont pas soumises à la tva. C’est le cas des ventes aux particuliers qui ne nécessitent aucune déclaration.

La tva concerne également les biens d’occasion et ceux usagés.

Les livraisons intracommunautaires ne doivent pas non plus être déclarées.

Il faut également savoir que la tva est toujours calculée sur le prix total hors taxes des produits ou services vendus (prix affiché en magasin), même lorsque ce prix comprend une remise ou un rabais d’achat consenti par l’acquéreur (rabais de quantité). Ainsi, si vous achetez un bien pour 1 euro au lieu de 20 euros, vous paierez 1 euro de tva et non 10 euros comme le montant indiqué à l’étalage du magasin !

Où payer la tva

En France, la tva est un impôt sur la consommation. Elle est perçue par l’Etat et sert à financer les dépenses de l’État et des collectivités locales.

La TVA est un impôt indirect qui frappe la plupart des biens et services que nous achetons.

L’achat d’une voiture ou d’un bien immobilier, le paiement de certains services comme le coiffeur ou le restaurant, les achats sur Internet… sont soumis à la TVA. Celle-ci représente une part importante du prix du bien ou du service payé : elle peut aller jusqu’à 20% pour certains produits ! En France, la TVA est un impôt indirect qui frappe la plupart des biens et services que nous achetons. Ce système de taxation vise à rendre plus équitable le marché intérieur en faisant supporter par chaque consommateur individuellement une partie du prix des biens qu’il achète (et non aux entreprises).

Le taux normal de TVA en France est fixé à 20%, mais il existe différents taux réduits : 5,5 % pour l’alimentation (y compris produits alimentaires transformés), 7% pour les livres ou encore 2,1 % pour certains travaux dans votre résidence principale.

Que se passe-t-il si vous ne payez pas la tva

Si vous ne payez pas ou si vous n’êtes pas en mesure de payer la tva, il est important d’en informer l’administration. En effet, cette dernière est tenue de récupérer les montants dont elle a été remboursée pour le compte des assujettis. Elle peut également demander une indemnité forfaitaire pour frais de recouvrement, ce qui peut être très coûteux. Si vous ne payez pas la taxe sur la valeur ajoutée et que votre entreprise ne relève pas du régime simplifié de déclaration et d’acquittement prévu à l’article 293 B du CGI, vous risquez une amende égale à 5 % des sommes non acquittées (article 1737 du CGI). Cette sanction peut être majorée jusqu’à 80 % (5 % + 40 %) en cas de manœuvres frauduleuses ou dissimulation volontaire d’une partie du chiffre d’affaires (article 1737 F-I du CGI).

Lors d’un achat à l’étranger, il faut payer la TVA sur le véhicule et non pas sur la facture du vendeur. Ainsi, si vous achetez un véhicule en Allemagne ou en Espagne par exemple, il faudra payer la TVA allemande ou espagnole sur le véhicule et non pas française.